Pluradys

Dans la peau d’un enfant DYS

Mise en situation afin de vivre les répercussions des troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dysorthographie…) : activités de lecture, écriture, parcours motricité. Montrer comment compenser ces difficultés.

Découvrons cela avec Sophie :

N’oubliez pas d’activer les sous-titres si besoin !
Retranscription

[Sophie] Bonjour !

Alors Pluradys, on entend dys, difficultés pour lire, pour écrire, pour compter, pour être attentif.

Vous aussi jouez avec nous, vous allez vous retrouver en difficulté pour écrire et pour lire.

On va commencer par lire.

Facile ? Pour lire une règle du jeu, pour lire à l’école, pour lire la recette de cuisine…

Écoutons Nicolas, c’est parti !

(voix d’enfant) [Nicolas] « Du re..nouveau c’est le dou..te ? »

[…]

Alors, qu’est-ce qu’il a dit Nicolas ?

C’était juste une petite phrase.

Vous n’avez pas compris ?

Vous pensez peut-être que c’était pas assez fort ?

Et bien non pas du tout, Nicolas a juste beaucoup galéré pour lire.

Et vous, avez-vous envie de l’écouter encore plus ?

On y retourne ?

Vous croyez vraiment que vous allez l’écouter pendant 20 lignes, pendant 10 minutes ?

Non, on a juste envie que ça s’arrête et Nicolas le premier.

En plus Nicolas sait bien qu’il a tous les regards, tout le monde qui l’écoute.

Comment il se sent d’après vous ?

Un peu nul…

Donc il a bien envie que ça s’arrête.

Le problème est qu’il n’a pas de solution sous les yeux alors qu’en fait il en existe, on pourrait par exemple lui proposer des textes adaptés.

Alors, apparaissent à l’écran plusieurs types d’adaptation.

Soit le texte peut être grossi pour écarter la place entre les mots, soit le texte peut alterner des syllabes de couleur, comme ça l’enfant sait où porter son regard pour décoder.

Ou alors, on peut carrément proposer des méthodes qui alternent plein de couleurs.

Ça semble un peu compliqué sous vos yeux mais c’est sa façon à lui de lire, c’est bien plus simple que de se retrouver en galère comme tout à l’heure.

Pour savoir l’adaptation qui lui convient, il faut consulter un professionnel de santé, qui analysera précisément son fonctionnement et pourra trouver la solution adaptée et l’entraîner.

Vous vous dites ok lire pourquoi pas, écrire maintenant !

Galérons un peu à écrire.

Regardez le support de Jeanne, elle doit juste recopier une petite phrase.

Vous voyez un peu la galère pour recopier un mot ?

Finalement, on lui propose des lignes de couleurs qui correspondent à son fonctionnement, regardez comme elle y arrive bien plus vite.

Là aussi il suffisait, entre guillemets, de trouver le spécialiste, le professionnel de santé qui comprend son fonctionnement, et lui propose de s’entraîner avec des supports adaptés.

Quand les adaptations ne suffisent pas, il y a des moyens de compenser et là aussi, ce sont les professionnels de santé qui pourront vous guider, vous parents.

Face à ces troubles neuro-développementaux TND, la nouvelle dénomination pour parler de tous ces troubles dys, il faut consulter.

Cette sensibilisation vous a été présentée par Pluradys, une association en Bourgogne Franche-Comté qui vient en aide aux parents.

Des parents qui s’interrogent ou rencontrent des difficultés avec leur enfant dans leur développement.

Si besoin d’informations, allez voir sur le site.

[Marie-Hélène] Maintenant c’est à vous de jouer : « Que veut dire le nouveau sigle TND ? »

À vous de jouer !

Avez-vous la réponse à la question ?

> Répondez sur le formulaire !

A propos de l’association

L’association Pluradys intervient sur les thèmes des troubles neuro développementaux chez les enfants à 2 niveaux :
1) Organisation d’évènement afin d’informer, soutenir et accompagner,
2) Coordination d’un réseau de santé pour optimiser le parcours diagnostique et l’accompagnement des enfants.

Coordonnées
– Adresse : 3D rue Ernest Lory 21000 Dijon
– Téléphone : 03 80 50 09 48
– Email : contact@pluradys.org
– Site : www.pluradys.org